Loading...
24.01.22

Ensemble pour une informatique ouverte et inclusive – Hack Your Future Belgium

Depuis novembre 2021, Epitech Technology accueille sur son campus bruxellois Hack Your Future Belgium, l’école de programmation pour réfugiés et primo-arrivants qui lutte pour une informatique ouverte et inclusive.

Créée en 2015 à Amsterdam et implantée depuis 2018 en Belgique (Bruxelles et Anvers), Hack Your Future a pour objectif d’aider les réfugiés et les personnes défavorisées à acquérir des compétences numériques pour une carrière dans le développement web.

Un partenariat « enrichissant pour les deux parties »

Tout comme Hack Your Future, Epitech Technology s’engage à œuvrer chaque jour pour une informatique ouverte et inclusive. La volonté est de permettre à toutes et à tous, peu importe l’âge, de se saisir de la multitude d’opportunités que ce domaine offre. Au vu des valeurs communes qui les animent, c’est tout à fait naturellement que des liens se sont tissés entre ces deux écoles. « Nous nous sommes rendu compte très vite que les échanges entre les étudiants d’Epitech et nos apprenants allaient être enrichissants pour les deux parties. » affirme Lizhen Xu, Directrice Générale de HYF.

« En plus du bénéfice apporté aux étudiants par l’échange, la collaboration entre les deux équipes crée aussi une ambiance conviviale. Tout le monde y gagne, effectivement. », complète François Blondeau, Directeur d’Epitech Bruxelles.

équipe d'Epitech Brussels et Hack Your Future

Unis par les mêmes valeurs

Les étudiants d’Epitech sont des citoyens engagés, désireux et impatients de mettre leur expertise au profit des autres. Chacun d’entre eux consacre bénévolement 10 demi-journées par an en faveur de la réduction des inégalités dans le numérique. L’entièreté du réseau Epitech Technology compte plus de 6000 étudiants, tous campus confondus. Cela représente près de 30 000 jours d’actions. En même temps, tous les 75 coachs actifs dans le réseau Hack Your Future (la majorité experts en informatique) sont des bénévoles. Grâce à la proximité avec Epitech, l’équipe promet de s’élargir considérablement.

Le fait que la plupart des employés HYF actuels aient commencé eux aussi en tant que collaborateurs bénévoles prouve que le projet suscite un engagement solide. C’est également le cas de Lizhen. Chasseuse de têtes avec une expérience de 20 ans, elle a joué le rôle de mentor avant d’être Directrice Générale. « Ce projet a vraiment du sens. Son impact sur la vie des primo-arrivants et des réfugiés qui le rejoignent est considérable. Hack Your Future est plus qu’une école »

C’est un réseau et un tremplin social pour les apprenants qui arrivent en Belgique avec un statut précaire. On s’entraide même en dehors de l’école.

{Lizhen Xu}, Directrice Générale de Hack Your Future Belgium

Un projet qui a et qui donne du sens et rend réellement l’ informatique ouverte et inclusive

Pour les primo-arrivants, suivre un cursus traditionnel en informatique n’est souvent pas une option. Les obligations familiales, la nécessité de travailler ou d’apprendre dans un rythme intensif une des langues officielles de la Belgique font de Hack Your Future la seule option pour accéder à une carrière dans l’informatique.

Dès lors, il y a une forte demande pour rejoindre la formation HYF. Elle dure 9 mois et implique la participation aux cours le dimanche et 25 à 30 heures d’autoapprentissage ou travail de groupe en semaine. La formation technique, basée sur un curriculum open source, est conclue par une période de job coaching. Le but est de mieux positionner les apprenants sur le marché de l’emploi et les aider maîtriser les entretiens d’embauche.

Le projet Hack Your Future est aussi né de la volonté de répondre au problème de la pénurie de travailleurs qualifiés dans le secteur numérique. Par conséquent, les entreprises recrutent régulièrement avec enthousiasme les profils formés par Hack Your Future. Les retours des employeurs sont particulièrement positifs et les success stories des anciens apprenants très gratifiantes.

L’insertion des femmes dans ce secteur est la façon la plus évidente de combler la pénurie d’employés qualifiés. De ce point de vue-là aussi, Hack Your Future apporte des bonnes nouvelles. 40% de ses apprenants sont des femmes, la moyenne dans le secteur informatique étant de 16% !

L’unité fait la force

Parmi les points forts du projet, Lizhen mentionne la diversité des personnes qui y participent. « Il s’agit de bénévoles et apprenants provenant de 48 pays différents. C’est ce qui fait la richesse de Hack Your Future. Nous sommes tous différents, mais nous œuvrons pour un but commun. »

Apprenants Hack Your Future

Le partenariat avec Epitech s’inscrit dans la même dynamique où la diversité implique la complémentarité et la joie de l’échange. La moyenne d’âge des apprenants HYF est plus élevée que celle des étudiants Epitech. C’est l’occasion pour tous les étudiants de pouvoir s’inspirer des uns et des autres et de ressortir grandi – tant d’un point de vue technique qu’humain – des formations qu’ils ont entreprises.

Pour Hack Your Future, pouvoir accueillir leurs apprenants dans des locaux modernes leur donne déjà l’impression de faire un premier pas dans la vie professionnelle. Il est important d’offrir aux apprenants les meilleures conditions pour se former et se sentir en confiance et respectés dans leur nouveau pays.

 

Scroll to top